"Abo Manga", le premier service d'abonnement en France pour les accros de la BD japonaise

Il y a 3 semaines 50

C'est un service unique en France. Dans le Tarn, un passionné de bande dessinée japonaise vient de créer un système d'abonnement mensuel, Abo Manga.

Les passionnés de mangas le savent : il est parfois difficile de suivre une série tant les mangakas (auteurs de mangas) sont prolifiques. À raison d'un tome tous les deux mois, suivre le rythme peut être contraignant. C'est ce constat qui a poussé Guillaume Chabal à créer Abo Manga, un système d'abonnement mensuel qui, quelques semaines après sa création, remporte déjà un grand succès.

One Piece, Naruto, Dragon Ball sont trois des mangas les plus vendus dans le monde et dans chacun des cas, un nombre impressionnant de tomes. Le plus populaire d'entre eux, One Piece d'Eiichirō Oda, compte déja 97 volumes ! Difficile dans ce cas de suivre la série. Lui-même passionné de bande dessinée japonaise, Guillaume Chabal s'est mis en quête d'un service d'abonnement pour compléter sa collection. Mais il a eu beau chercher, il n'a rien trouvé. C'est le point de départ d'Abo Manga.

Avec cinq copains de lycée, ce Tarnais se lance dans l'aventure. Chaque mois, Abo Manga propose l'envoi à domicile des derniers volumes de votre série préférée. Le service permet également de se constituer une collection d'un manga plus ancien : "On choisit une ou plusieurs séries, à partir de quel numéro on veut commencer, le nombre de tomes qu'on veut recevoir par mois. Pour certains, c'est 2, 3 ou même 4 tomes mensuels pour pouvoir rattraper rapidement une série".

One Piece, manga le plus vendu au monde. (France 3 Midi-Pyrénées / R. Doreau) One Piece, manga le plus vendu au monde. (France 3 Midi-Pyrénées / R. Doreau)

À l'unité ou par lots, pour six mois ou avec une formule sans engagement de durée, l'abonnement manga remporte déjà un joli succès. En deux mois, un millier de passionnés ont souscrit à l'option. Guillaume cherche d'ailleurs un local, son salon devenant trop petit pour gérer son affaire. Et au vu de la dynamique du marché du manga en France, sa petite entreprise pourrait rapidement grandir. L'an dernier, 19 millions de BD japonaises ont été vendues dans l'hexagone, faisant de notre pays le plus gros consommateur de mangas au monde, derrière le Japon.

Lire la Suite de l'Article