"Astérix et le Griffon" : les éditions Albert René dévoilent le titre de la 39e aventure de l'intrépide Gaulois

Il y a 3 semaines 37

Après "La Fille de Vercingétorix", le dernier album de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, paru il y a deux ans, les irréductibles Gaulois partiront cette fois à la poursuite d’une créature mystérieuse : celle du griffon, cet animal mythique mi-lion, mi-aigle… Le scénario reste encore aussi énigmatique que la communication des éditions Albert René, qui en conservent le secret jalousement à chaque parution.

Par Toutatis ! Le trente-neuvième album d’Astérix signé, comme les quatre précédents, du tandem Jean-Yves Ferri (scénario) et Didier Conrad (dessin) dévoile son nom. Avec une sortie mondiale prévue le 21 octobre, la suite tant attendue des aventures des irréductibles Gaulois qui résistent encore et toujours à l’envahisseur se nommera Astérix et le Griffon. L’album bénéficiera d’un tirage exceptionnel de plus de 5 millions d’exemplaires, a annoncé lundi son éditeur. Comme à leur habitude, les éditions Albert-René se sont montrées assez avares de détails concernant ce nouvel album.

Le scénariste Jean-Yves Ferri précise cependant que "tout est parti d’une représentation sculptée de la Tarasque, un animal terrifiant des légendes celtiques." Astérix, Obélix, et Idéfix, seront accompagnés du guide Panoramix, pour partir à la recherche de cet animal fantastique, et ce sera évidemment une "quête épique et parsemée d’embûches". 

Dans l’Antiquité romaine, les explorateurs étaient rares et la terra restait en grande partie incognita. Cependant, éléphants ou rhinocéros, animaux extraordinaires, avaient déjà été montrés à Rome. Dès lors, pourquoi les Romains auraient-ils douté de l’existence de créatures tout aussi improbables ?

Jean-Yves Ferri

à franceinfo Culture

Ce n’est pas la première fois qu’un animal mythologique apparaît dans un album d’Astérix. On se souvient des taureaux ailés et des centaures de l’Atlantide dans La Galère d’Obélix, paru en 1996 par exemple. Il y a aussi eu un dragon dans La rose et le glaive (1991), un elfe dans Astérix et la rentrée gauloise (2003) ou une licorne dans Le Papyrus de César (2015). Mais c’est la première fois qu’un personnage issu de la mythologie sera au cœur de l’intrigue. 

Le griffon, mi-aigle, mi-lion, est apparu pour la première fois en Iran il y a 5000 ans. "En 3500 av. J.C., explique Hélène Bouillon, docteur en égyptologie et conservatrice au Louvre-Lens, on y trouve les premières traces, gravées dans l’argile." On suit sa trace au Levant, en Anatolie, puis à Chypre. Il voyage ensuite avec les Phéniciens  les Grecs, et les Egyptiens. C’est un animal fort et respecté, dangereux, dont la tête d’aigle rappelle les symboles royaux et impériaux, comme, entre autres, celui qui surplombe l’emblème romain fiché dans le sol sur la carte qui ouvre traditionnellement chaque album d’Astérix. De là à en déduire un élément de scénario, c’est un pas que nous ne franchirons pas…

Un an après la mort d’Uderzo, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad préparent ce nouvel album en faisant part dans un communiqué de leur grande émotion :

Albert nous a fait confiance pour respecter les valeurs des personnages qu’il a créés avec René Goscinny, nous poursuivrons en son absence la mission qu’il nous a confiée avec ce nouvel album dont nous espérons qu’il fera la joie des lecteurs.

Jean-Yves Ferri et Didier Conrad

à franceinfo Culture

Avec un rythme de parution d’un nouveau titre tous les deux ans, la sortie d’un nouvel Astérix est toujours un événement dans le monde de l’édition. Aucun autre livre ne bénéficie d’un tirage aussi important dans le monde francophone. Entre chaque nouvel album, plus de 600 000 exemplaires d’une des aventures d’Astérix se vendent chaque année en France. Sorti le 25 octobre 2019, le précédent tome La fille de Vercingétorix avait été tiré à cinq millions d’exemplaires.   

Depuis la création il y a soixante ans des célèbres héros gaulois par le tandem formé par René Goscinny et Albert Uderzo, 385 millions d’albums ont été vendus dans le monde et traduits dans plus d’une centaine de langues.

Lire la Suite de l'Article