Chronique : La drôle de guerre de Papi et Lucien -1- Destination : Londres ! (Auzou)

Il y a 3 semaines 35

L a Seconde Guerre mondiale est devenue un thème récurrent dans la bande dessinée jeunesse depuis plusieurs années, avec des titres variés et intéressants comme Les grandes vacances, les enfants de la résistance ou bien le réseau papillon. Adapter des évènements tragiques et complexes est un travail colossal mais important pour la sensibilisation et la transmission du passé. Une autre manière d'aborder le conflit est l'humour. Le cinéma s'en est emparé avec d'immenses succès allant de la Grande vadrouille aux Folles aventures de Max et Léon, alors que le neuvième art, lui, beaucoup moins. Fabrice Erre et Téhem s'associent pour relever le défi dans une série destinée aux jeunes lecteurs : La drôle de Guerre de Papi et Lucien.

Le récit commence en juin 1940, dans un petit village au bord de la Méditerranée. Un grand-père s'occupe seul de son petit-fils. Le premier apprend dans son journal la déroute de l'armée française. Qu'à cela ne tienne, il ressort son casque Adrien et commence à creuser des tranchées... dans le jardin. Raisonné par Lucien, qui lui fait découvrir la radio, il entend le discours de Charles de Gaulle. Tous deux décident de le rejoindre à Londres. C'est le début d'une aventure loufoque à travers la France.

Destination Londres pose le cadre de cette série. Le tandem Papi/Lucien est amusant car les rôles sont inversés. Le senior, vétéran de 14-18, est complètement à l'ouest, son petit-fils doit souvent lui expliquer les choses. Cette inversion ravira les plus jeunes. La trame de l'album reprend celle des road-movies. En effet, les protagonistes principaux vont devoir affronter quelques épreuves afin d'atteindre la capitale de la Grande-Bretagne. Cela sera l'occasion de rencontrer des personnages secondaires qui leur viendront en aide et d'autres qui les pourchasseront, y compris le Führer ! Les nazis et membres de la Wehrmacht sont tournés en dérision et en ridicule dans un grand nombre de situations, ce qui génère une ambiance comique sympathique et donc conforme aux standards de la BD jeunesse.

Le scénario est une création de Fabrice Erre, qui s'est déjà illustré dans le récit historique pour pitchounes avec sa série Le Fil de l'Histoire raconté par Ariane et Nino. En fin connaisseur du thème qu'il l'a enseigné quelques années, il parvient à en tirer une suite de péripéties rocambolesques et fraîchement drôles. Sa grande maîtrise des genres et formes d'humour lui permet de proposer une histoire adaptée à un jeune public, sans verser dans les clichés et la lourdeur.

Téhem assure les dessins. Lui aussi est un habitué de ce secteur, de la bande à Tcho à Malika Sekouss, en passant par Zap collège, il a su développer un trait moderne devenu une forme de norme dans ce domaine. Les personnages ont des bouilles sympathiques, avec des expressions très franches. Les lecteurs avisés devineront même une certaine jubilation du dessinateur, manifestement à l'aise avec l'exercice, dans plusieurs scènes, en particulier celles des rencontres entre Churchill et De Gaulle qui sont hilarantes.

La drôle de Guerre de Papi et Lucien est une réussite. Amusant et ultra-rythtmé, ce titre fera le bonheur des petits et des grands !

Lire la Suite de l'Article