Visions

Il y a 3 semaines 54

L'histoire :

Judy éteignit la télé mais l'image demeurait. Puis elle se rendit dans la salle de bains pour y mourir. Dehors, la circulation était suffocante. Les livres n'avaient plus que des pages blanches. Je suis sorti sans lui dire au revoir, ne laissant qu'une note avant de partir. Les flambeurs avaient envahi la banlieue. Je pris le corbillard pour me rendre en ville. J'allais au Ritz, voir le blockbuster du moment. La salle tourna rapidement en vrai fournil. Les thermomètres dehors était à moitié fous. Une chaleur telle que les chiens étaient à moitié crevés. Les sirènes sonnèrent l'arrivée des gaz et les troupes anti-émeutes s'ameutèrent. L'artère s'emplit de la panique de la plèbe. Dans le ciel, des chasseurs fantômes écrivaient en hébreu et je me suis barré avant que tout parte en couille. J'ai atterri en faisant du 300 à l'heure et je jure que mes chaussures ont creusé un ravin. Enfin, je trouve un bar ouvert et je reste assis, à me demander pourquoi les insectes fondent dans ma bière. J'ai presque trouvé la réponse quand la bombe sous le siège explose. Et moi j'y laisse trois orteils et la moitié d'une oreille...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Apprêtez-vous à vous faire bouger comme il faut avec ce livre ! Déjà en soi, pouvoir lire du Alan Moore jusque-là resté inédit en VF est une sacré bonne nouvelle mais le choix de Komics Initiative de sélectionner Another Suburban Romance, Writing for Comics et Light of thy Countenace permettra au lecteur, si cela doit encore être démontré, quel écrivain est Alan Moore. Oui, vous avez bien lu, on ne parle pas d'auteur, mais d'écrivain. Avec de nombreux articles rédactionnels, vous découvrirez les coulisses, l'histoire et les intentions d'Alan Moore quant il créa ces trois morceaux d'anthologie, qui ont un point commun, mieux, un fil conducteur : l'écriture et sa pensée. Tout commence ici avec Another Suburban Romance, qui n'était pas initialement destiné à être un comic book. C'était une pièce de théâtre écrite en 1972, (Old Gangsters Never Die), sous forme de monologue. Elle ne fut jamais représentée. Puis quatre ans plus tard, Alan Moore en reprit le thème, pour en faire une des trois chansons qui composeront Another Suburban Romance, une comédie musicale co-écrite avec Jamie Delano. Là encore, cette création ne trouve pas d'issue alors Alan Moore la met en scène et la joue lui-même, entouré d'amis. Ils enregistreront même un disque. Dans les années 90, Caliber Comics demande à divers artistes d'illustrer le texte et après publication dans la revue Negative Burn, les édite dans l'album Songbook. Puis, en 2001, paraît en Espagne Magical Mistery Moore dont le concept est similaire. La publication retient l'attention d'Avatar Press qui rachète les droits d'adaptation et décide, sous la houlette d'Anthony Johnston, de transposer en comics les trois chansons de la comédie musicale. Et c'est Juan José Ryp qui est chargé de confectionner les planches. Voilà l'histoire tortueuse d'Another Suburban Romance et son résultat est tout simplement monstrueux ! La prose de Moore est sublime, touchant à la poésie à la fois surréaliste et crue, souvent teintée d'une grande noirceur désabusée. Quant à Ryp, il délivre des planches incroyables, le nombre de détails est phénoménal et le lecteur se prend l'ensemble en pleine poire, comme un trip vertigineux. Après cette première claque monumentale, Alan Moore livre son point de vue sur l'écriture des comics et vous comprendrez bien qu'on se bornera à vous renvoyer à la lecture. Comment voudriez-vous qu'on retranscrive quoi que ce soit de digne de lui en quelques lignes ?... Enfin, arrive Light of thy Countenance, qui est aussi une adaptation graphique de 2009 d'une nouvelle publiée en 1995. Un essai superbement mis en images par Felipe Massafera, qui ne vous fera jamais plus regarder la télé (au sens propre comme au figuré) comme avant. Ce qui se rapporte (à tort ou à raison) à la personnalité d'Alan Moore, ses clashs et ses déclarations sur l'industrie des comics et même quelques unes de ses œuvres ont certainement créé un clivage parmi les lecteurs mais il est certain que c'est un génie du média, un auteur - et écrivain- visionnaire et Visions en est une démonstration implacable !

Lire la Suite de l'Article