Batman Infiltration

Il y a 4 semaines 53

L'histoire :

Cette fois, c’est terminé ! Le Justicier de Gotham ne saura plus quoi faire tant sa ville va succomber dans les flammes et le chaos total. Batman, finalement, leur a montré la voie : en s’alliant avec des super héros d’opérette, il a montré que même lui pouvait être encore plus fort qu’avant dès qu’il est accompagné. Alors pourquoi ne pas faire la même chose côté super vilains ? Que donnerait la sinistre manipulation du Pingouin si elle était assemblée à la force brutale de Bane ? Et si Poison Ivy utilisait son charme vénéneux en même temps que l’effrayant gaz de l’Epouvantail ? Catwoman pourrait devenir une cambrioleuse de génie si elle était accompagnée du Sphinx et de ses énigmes alambiquées. La violence sourde de Killer Croc et le côté imprévisible de Double Face pourraient faire des ravages. Même le Joker et ses multiples folies deviendraient un véritable fléau s’il était allié avec tous ces maîtres du mal. Pourtant, Batman est toujours là et il a eu vent du plan de ses ennemis. Plus qu’une solution, mais ce n’est pas la plus facile : il faut infiltrer le gang des plus dangereux criminels de Gotham pour déjouer leur projet machiavélique.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’éditeur 404 multiplie les adaptations de bandes dessinées en jeux de société. Le personnage de Batman se taille la part du lion puisque deux jeux sur le Chevalier Noir sortent coup sur coup. Voici un jeu plutôt rapide à identité secrète où vous serez (secrètement) soit du côté du bien, soit du côté du mal tout en incarnant un personnage emblématique des vilains du Batverse. Au début, il faudra donc se faire à l’idée que Batman, par exemple, puisse avoir une couverture assez spéciale en se déguisant en Killer Croc ou en Poison Ivy… Passé ce petit détail et après avoir bien transpiré pour essayer de comprendre des règles pas forcément très claires et incomplètes, on se lance dans un jeu proche de Résistance. A ceci près que la team de créateurs Kaedama (avec quelques noms prestigieux du jeu comme Antoine Bauza ou Ludovic Maublanc) rajoute plusieurs aspects tactiques ingénieux et qui apportent beaucoup plus de stratégie. Ainsi, chaque lieu que vous pourrez explorer en faisant des missions vous permettra d’aider « discrètement » le bien ou le mal tout en tentant de démasquer les autres joueurs. Notons que la table peut compter jusqu’à 10 joueurs ! Ce mélange de stratégie et de poker menteur fonctionne à merveille dans l’univers Batman. Il faut dire que le jeu est de toute beauté et profondément immersif, notamment avec les dessins impressionnants de Jason Fabok (dont le nom ne figure d’ailleurs nulle part !). La mécanique des lieux et le pouvoir très personnalisé des super vilains constituent un bel hommage à l’univers Batman tout en apportant un équilibre entre le bien et le mal. Le seul souci réside dans la difficulté de communiquer, car les multiples stratégies associées à un jeu d’identité cachée et un tirage des cartes parfois aléatoire n’aide pas forcément à installer une interaction entre les joueurs, ce qui est bien dommage dans un game play consacré à l’infiltration. Mais pour un petit jeu rapide, il est plutôt réussi, surtout si vous êtes un fan du monde de Gotham et de ses bas-fonds…

ISBN 9791032406144

Lire la Suite de l'Article