Benoît Sokal, le père de Canardo et de "Syberia", est mort à 66 ans

Il y a 3 semaines 53

Le grand auteur de BD belge Benoît Sokal, également célèbre pour ses jeux vidéo "L'Amerzone" et "Syberia", est mort à l'âge de 66 ans

Le célèbre auteur de BD et créateur de jeux vidéo belge Benoît Sokal est mort vendredi 28 mai à l'âge de 66 ans, ont annoncé les éditions Casterman, où il avait publié la quasi-totalité de ses albums, et Microids, pour lesquels il avait créé ses jeux.

Benoît Sokal est mort "des suites d'une longue maladie", précise Microids, qui s'associe dans un communiqué "à la douleur de ses proches".

Les Éditions Casterman ont appris avec tristesse la mort de Benoît Sokal, créateur, notamment, de la série Canardo. Nos pensées vont à sa femme Martine et à son fils Hugo. pic.twitter.com/0SSNnfDHho

— Casterman BD (@CastermanBD) May 29, 2021

Né le 28 juin 1954 à Bruxelles, Benoît Sokal étudie à l'Institut Saint-Luc de Bruxelles. Il a vingt ans à peine quand il crée, pour la revue belge de BD (À suivre), l'inspecteur Canardo, un Marlowe palmipède désabusé, passablement imbibé, mégot au bec qui mène ses enquêtes dans le monde des animaux. Il en tirera 26 albums publiés chez Casterman.

Dans un autre registre, il publie l'album Sanguine (Casterman, 1988), sur un scénario d'Alain Populaire, qui se déroule pendant la Guerre de Trente ans. Et puis Le Vieil homme qui n'écrivait plus (Casterman, 1996), une histoire d'amour dans le maquis français : un ancien résistant revient sur son passé, 50 ans plus tard, à l'occasion du tournage d'un film. Benoît Sokal est un des premiers à coloriser ses BD sur ordinateur.

A la fin des années 1990 il devient créateur de jeux vidéo avec d'abord L'Amerzone (1999), un jeu d'aventure édité par Microids qui lui demande quatre ans de travail et qui se déroule dans un pays imaginaire d'Amérique. Après ce premier succès, il réalise ensuite le célèbre Syberia (2002), succès critique et commercial où l'héroïne est une avocate qui part en voyage sur les traces de l'héritier d'une usine d'automates. Succès critique et commercial, Syberia aura deux suites, Syberia II (2004) et Syberia III (2017).

En 2008, Benoît Sokal avait fait un retour à la BD avec Kraa tout en poursuivant dans le jeu vidéo. Il confiait alors, dans un entretien à Casterman, qu'il était frustrant de ne plus être impliqué dans la BD : "Les codes de la bande dessinée sont très différents de ceux du jeu vidéo, et j’éprouvais fortement l’envie de retrouver et revivre ces manières de faire, qui ont tout de même accompagné une part non négligeable de ma vie professionnelle. J’ai pris conscience, à ce moment, qu’être simplement scénariste ne suffisait pas à ma satisfaction d’auteur."

Lire la Suite de l'Article