Chronique : Arena -1- Tome 1 (Dupuis)

Il y a 2 semaines 20

D es lycéens se retrouvent transportés dans un autre monde par une étrange tempête. Mais pas n'importe où : au beau milieu de l'arène de combat de ce qui semble être un jeu de mise à mort populaire. Comment Gabriel et ses camarades vont-ils s'en sortir ?

Le premier tome de l'adaptation papier de la websérie Arena est publiée par Vega-Dupuis, qui tient là l'occasion de promouvoir ce qu'il est coutume de nommer : "le manga français". Autrement dit, l'utilisation des codes graphiques de la bande dessinée japonaise par des auteurs francophones. De nombreuses maisons d'édition ont déjà leur locomotive dans ce secteur, telle Radiant chez Ankama. De ce fait, Vega a choisi une série déjà connue des plus jeunes (elle est sortie en 2020), à l'instar de son auteur : le Chef Otaku. "Salut, têtes de nazes, je suis le chef !" Ce gimmick introductif à ses vidéos Youtube donne le ton d'un vidéaste qui ne mâche pas ses mots. Biberonné à l'animation japonaise, il a fait de sa passion son métier et tente de varier les supports. Le Chef se fait ici scénariste. Il reprend bon nombre d'idées présentes dans les shonen : un personnage principal violent et possédant une part de mystère, des camarades aux caractères différents mais répondant à la nomenclature de ce genre de manga, de la baston et la transposition d'individus lambda dans un autre univers aux codes biens éloignés. Le scénariste oscille entre se faire plaisir et l'hommage discret. Ce premier tome propose d'ailleurs une petite interview de celui-ci.
Les dessins sont de Clarity. Cette autrice a un style qui répond aux graphismes nippons concernant les personnages. Cet album étant une transposition de la web-série, il est en couleur et le trait est celui de l'animation. Toutefois, les planches paraissent parfois vides, car elles manquent de décor.

Arena est un titre efficace dans son genre que les fans de la série et de son scénariste apprécieront.

Par J. Vergeraud

Lire la Suite de l'Article