Chronique : (AUT) Michel Rabagliati - Paul (La Pastèque)

Il y a 1 mois 71

A uteur-phare de la bande dessinée québécoise, Michel Rabagliati a conquis un large public des deux côtés de l’Atlantique avec Paul. Autofiction vraie à quatre-vingt-quinze pour cent selon ses dires, les thèmes, l’humanité, la tendresse et l’humour ont permis à la série de devenir un classique multi-récompensés dans toute la francophonie. Après neuf tomes en un peu plus de vingt ans, Michel Giguère a décidé de faire le point sur l’homme et sa création dans Paul, un généreux recueil d’entretien et d’analyse.

Longue discussion à bâtons rompus entrecoupée d’interludes techniques et didactiques (largement illustrée d’exemples tirés des albums de la collection), l’ouvrage explore l’œuvre et son créateur sous tous les angles imaginables. Parcours de vie, influence, technique, philosophie, doute et joie d’être un auteur de bédé comme ses idoles d’enfance, Rabagliati se livre avec une sincérité et une franchise de tous les instants. Les propos sont soutenus par les observations pertinentes de Giguère. Scénario, découpage, mise en scène, trait : il décrypte et démontre la force et la finesse l’art du Montréalais. Ce dernier, lui-même surpris devant ces interprétations insoupçonnées, ne se gêne pas pour prolonger ou corriger les conclusions de son interlocuteur. En résumé, il travaille à l’instinct, mais celui-ci est immanquablement trituré dans le seul but de proposer des histoires les plus justes et les plus sincères possibles.

Lecture passionnante malgré un côté leçon de BD un peu trop scolaire par moments, Paul est également un objet à la maquette léchée et à l'édition soignée, regorgeant d’inédits et d’images rares, comme ces illustrations publicitaires datant d’avant «Paul», par exemple. Il permet aussi de soulever le voile sur la nature profonde de certains récits. Affres de la jeunesse, deuil, procréation difficile, divorce et dépression prennent de nouvelles dimensions quand Rabagliati lie sa propre trajectoire avec celle de son héros de papier.

Captivante et émouvante monographie, Paul est un livre indispensable pour mieux comprendre le comment et le pourquoi d’un des titres les plus attachants de ces dernières années. Chaudement recommandé.

Par A. Perroud

Lire la Suite de l'Article