Chronique : Eden - It's an Endless World! (Perfect Edition) -1- Volume 1 (Panini Comics)

Il y a 1 semaine 33

L e monde vit peut-être ses dernières heures... Un nouveau virus s'est répandu sur la surface du globe et transforme ceux qui en sont victimes en statue, vidée de leur substance. Dans ce chaos, Enoa et Hannah grandissent à l'écart dans une communauté scientifique qui cherche un traitement. Alors que les enfants semblent immunisés contre le mal qui éradique quinze pour cent de l'Humanité, le projet s'effondre. Aidés par Lane, un ami de leur père, les gamins vont continuer à vivre à l'abri des regards, dans le centre autosuffisant. Du moins jusqu'à ce que les hommes du Properpater, une organisation internationale qui a profité du chaos ambiant pour asseoir sa domination, viennent les débusquer et les obliger à fuir. Vingt ans plus tard, leur fils Elijah, sillonne les routes pour traverser les Andes et échapper à l'organisation dont l'influence n'a cessé de s'étendre...

À lire les divers résumés, difficile de penser que cette trame a été écrite en 1998. Une pandémie qui plonge la population mondiale dans la panique puis le chaos n'est pas sans rappeler, toute proportion gardée, les évènements de l'année écoulée. Toutefois, Eden it's endless world est bien plus que cela. Les lecteurs aguerris aux classiques mangas y verront nombre de références. D'ailleurs, Hiroki Endo ne s'en cache pas, Akira de Katsuhiro Otomo et même Ghost in the shell de Masamune Shirow, ont inspiré son travail mais il a su digérer l'influences de ses aînés pour livrer une œuvre forte, personnelle et maîtrisée. Au milieu d'un univers quasiment post-apocalyptique, son intrigue monte rapidement en tension. C'est une course à la survie pour le jeune héros pris au milieu d'une lutte sans pitié entre des narcotrafiquants et l'agence supra-nationale. Chacun des camps semblent nourrir des ambitions démesurées alors que les protagonistes, coincés entre deux feux, ne luttent pour ne pas mourir.

Regorgeant de scènes de combats, nerveuses, qui lui permettent de mettre en évidence son impressionnant travail de chara-designer, la trame n'en est pas pour autant simpliste. Très vite, celle-ci laisse transpirer des thèmes plus profonds, où la géopolitique et les réflexions sur le sens de la vie, la religion et la guerre prennent place. Son trait réaliste permet au mangaka de créer des combattants, issus de technologie mêlant robotique et génétique, à la fois efficaces, effrayants et très bien trouvés. Il confère également une vraie présence à chacun de ses personnages - des prostituées colombiennes aux membres du commando - comme à chacune de ses scènes. La même attention est apportée aux explications sur la situation et comment le monde en est arrivé là, et donnent à l'ensemble un cadre hard-science cohérent en restant accessible. Sans trop en dévoiler, l'auteur parvient à captiver et laisse deviner une histoire dense, certes violente, mais surtout prenante et addictive.

Référence en matière de science-fiction, Eden - It's endeless world est enfin (re)mis à la disposition du lectorat français. L'occasion de découvrir une œuvre marquante, aboutie et terriblement d'actualité qui démarre avec ce premier volume, sur les chapeaux de roue !

Lire la Suite de l'Article