Chronique : Fake news, l'info qui ne tourne pas rond (Delcourt)

Il y a 2 semaines 50

L es progrès des technologies numériques aidant, rumeurs et libelles s’appellent maintenant fake news. Si le fond de leur mécanique est resté le même, la puissance des algorithmes et la rapidité des réseaux sociaux ont plus que décuplé leur force et leur capacité de nuisance. Présentes dans tous les secteurs de la société, elles sont devenues des armes d’influence bon marché et mortelles que de nombreux groupes de pression ou politiciens sans scrupule n’hésitent pas à utiliser pour faire avancer leurs agendas respectifs.

Après le terrorisme (C'est quoi un terroriste ?), Doan Bui et Leslie Plée s’attellent à démystifier et décrypter les nouvelles techniques de désinformation. Récit documentaire aux allures de blog nourri aux meilleures enquêtes journalistiques, Fake news – l’info qui ne tourne pas rond fait le point sur les différents styles de réalité alternative (©trump) du moment. Un peu d’histoire, ce qu’il faut de jargon spécialisé, deux ou trois plongées sur le terrain (ne pas rater l’incroyable reportage en Macédoine du Nord, le centre névralgique mondial du «putaclic»), mises en contexte des différents joueurs (entre complotistes, tout le monde adhère aux délires de son voisin), etc., les propos font d’abord sourire – quel danger peuvent bien représenter les bienheureux «platistes» ? -, avant de crisper et d’énerver quand les «antivax» et autres négationnistes entrent dans la danse. Le risque est bien réel, sous le couvert de questionnements justifiés et de la complexité des réponses des vrais connaisseurs, des lobbies intéressés inondent les médias d’explications fallacieuses et dirigées. Résultat, la confiance s’effrite, le doute systématique s’installe et la tentation d’accepter des solutions de facilités commence à séduire.

Outre une description minutieuse de ces mécanismes, l’ouvrage offre également des trucs ou des outils bienvenus pour déjouer les arnaques. Visuellement, les dessins et la mise en page simples et ultra-efficaces de Leslie Plée apportent du recul et des respirations nécessaires pour rendre accessibles cette avalanche de renseignements allant de la sociologie aux sciences cognitives en passant par la géopolitique mondiale et la psychologie de masse. Aussi bien imaginée, la pertinente métaphore graphique avec l’Alice de Lewis Caroll qui jalonne le livre apporte ce qu’il faut d’ambiguïté en questionnant directement les convictions profondes du lecteur. Bien vu !

Sujet du jour par excellence et d’une importance cruciale pour le fonctionnement des démocraties libérales, les rouages de la désinformation organisée se doivent d’être compris et dénoncé. Accompagnant Les complotistes de Jorge Bernstein et Fabrice Erre, album plutôt destiné au jeune public, Fake news – l’info qui ne tourne pas rond est une lecture indispensable et salvatrice.

Par A. Perroud

Lire la Suite de l'Article