Chronique : Geoffroy Monde (Audie)

Il y a 3 semaines 54

U ne lutte sans merci entre chercheurs de trésor de plage, un train fou filant vers l’accident à moins que…, des combattants fantastiques n’arrivant pas à s’affirmer sur le terrain de bataille, une technique de dopage innovante, un détective privé prêt à tout pour remplir sa mission, une bête disette qui risque de faire capoter un siège pourtant parfaitement planifié, une famille massacrée qui appelle à la vengeance et ce n’est que le début.

Il fallait bien une figure tutélaire de la carrure de Daniel Goossens afin de présenter et tenter d’encadrer la faconde de Geoffroy Monde. Évidemment, La filiation entre le vénérable auteur de Georges et Louis et celui de Serge & demi-Serge est immanquable. Les deux gaillards partagent le même amour pour l’humour absurde, le tiraillement des possibles et les subtils détournements du quotidien. Également comparable, un vrai souci de ne jamais attaquer ou blesser gratuitement. Si, par hasard, une observation pointe vers une tare de la société ou d’un individu, ce ne sera jamais dans l’intention de condamner ou d’écraser. À la place, fort de son éclairage personnel, Monde fait confiance à l’intelligence du lecteur pour relever une quelconque dérive. De toute façon, l’important n’est pas là. Des causes et des raisons de militer, il y en aura toujours. Par contre, prendre le temps de reconnaître les écarts ou les trous dans la route se montre bien plus amusant (et permet d’éviter les accidents fâcheux).

Recueil de différents travaux de jeunesse ou d’origines diverses, les récits rassemblés par Le très sérieux Institut Fluide Glacial de la Recherche pour l’Umour s’avèrent variés, disparates et, logiquement, inégaux. Sans être dramatique, un peu de flottement, autant dans les sujets abordés que le dessin se fait remarquer ici et là. Rome ne s’est pas construite en un jour et certains chemins se perdent parfois dans la banlieue avant d'arriver à destination. Cependant, tout ce qui fait l’originalité et le mordant du scénariste est déjà tangible et annonciateur de futurs albums plus aboutis.

Que ce soit sur une planche ou plusieurs, qu’il s’agisse de pastiche (superhéros, fantasy, film catastrophe) ou simplement de situations improbables, Geoffroy Monde recèle de quoi satisfaire tous les lecteurs de bon goût.

Par T. Cauvin

Lire la Suite de l'Article