Chronique : Le temps des ombres -1- Le dernier printemps (Les éditions de la Gouttière)

Il y a 2 semaines 32

U n étrange mal affecte les habitants du village d’En-Haut. Malgré tous ses efforts, Mycène, l’herboriste, n’arrive pas à concocter un remède efficace. Dépitée, elle se résigne à aller au village d’En-Bas pour obtenir de l’aide. Être réduite à demander quelque chose à Roch l’alchimiste, son grand rival et ennemi, c'est la honte. Face à l’adversité, il faut parfois savoir dépasser ses rancœurs personnelles.

Classique récit de fantasy dans la lignée d’Ultralazer et sous l’inévitable ombre tutélaire d’Hayao Miyazaki, Le dernier printemps entame Le temps des ombres, série prévue en quatre tomes. Un monde merveilleux, une crise, une héroïne délurée et une foule d’obstacles et d’épreuves révélatrices, le canevas ne démontre pas de l’originalité la plus débridée, même dans le cadre d’un album jeunesse. L’univers imaginé par David Furtaen s’avère néanmoins habilement construit et cohérent. Heureusement, le caractère bien trempé de Mycène et ses relations électriques avec Roch apportent un peu de piquant à ce scénario passe-partout. Pour le reste, les péripéties diverses et variées s’enchaînent et se suivent facilement, tandis que la mythologie locale typée jeu-de-rôle se dévoile petit-à-petit.

Le style de Pauline Pernette peut se décrire comme subtil et musclé à la fois. En effet, la finesse du trait est clair et immédiatement accessible. Dans le même temps, le découpage et le design des planches se montrent énergiques et bourrés d’idées dynamiques, comme la chevelure démesurée de la protagoniste principale ou les mimiques délicieuses de l’ensemble de la distribution. L’indéniable influence japonaise est contrebalancée par une mise en page franco-belge très bien maîtrisée. La variété des plans et l’utilisation judicieuse de la profondeur de champ sont à relever.

Très bon premier volume principalement introductif, Le dernier printemps pose les bases d’une saga encore enveloppée de mystère qui possède déjà tous les atouts pour séduire petits et grands.

Par A. Perroud

Lire la Suite de l'Article