Festival BD d’Angoulême 2021 : ce que vous pourrez voir ou ne pas voir cette année

Il y a 1 année 240

Au début de l’année, il était encore annoncé un TGV des auteurs, de Paris à Angoulême. Le train devait leur permettre d’assister à une belle cérémonie de remise des prix. Une exposition, celle du Grand Prix 2020, Emmanuel Guibert, devait s’ouvrir au public donnant l’élan à une manifestation qui s’étalerait jusqu’à l’été. Couvre-feu, fermetures et restrictions sanitaires ont eu raison de ces projets. Le TGV restera à quai et l’exposition de l’auteur de La Guerre d’Alan qui est prête ouvrira ses portes à la réouverture des musées. Enfin, le successeur d'Emmanuel Guibert, le Grand Prix 2021, ne sera désigné qu’en juin. Il ne reste au festival pour cette fin janvier que la portion congrue, la remise des prix. 

Emmanuel Guibert recevant son Grand Prix à Angoulême en janvier 2020 (photo F. Forget).

« C’est un coup dur mais on ne voulait pas abandonner la place. Le festival se tient depuis 48 ans fin janvier. L’idée d’un vrai faux festival en ligne a été écarté. Ce qui est virtuel porte peu les émotions », explique le délégué général du festival, Franck Bondoux. Les organisateurs ont donc décidé que le festival se tiendrait avec un sentiment d’aller jusqu’au bout de ce qui est autorisé. En l’occurrence, après l’annonce de la sélection faite en novembre, la remise des prix vendredi et sans public. « L’important pour nous est qu’on parle de bande dessinée en cette période. Angoulême pour le 9e art doit rester ce point de repère », ajoute Franck Bondoux.

Franck Bondoux, délégué général du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (01/ 2020, Angoulême, photo F. Forget).

Le festival n’a cependant pas écarté tous les secours venant du net. Le public pourra suivre la cérémonie en direct et en exclusivité sur le site de France Inter à 18h. Réalisée en multi-caméras, elle sera présentée par le comédien et humoriste Thomas VDB. Certains lauréats seront présents, d'autres, notamment les étrangers, en visioconférence. Les ondes aussi viendront à la rescousse puisque la radio du service public consacre une journée spéciale à la bande dessinée. Benoît Peeters, Chris Ware, Lisa Mandel, Cyril Pedrosa ou Florence Cestac seront les invités ce vendredi 29 janvier des émissions de France Inter.

L’idée d’occuper le terrain cet hiver avec la sélection officielle s’est aussi concrétisée avec les expositions qui se tiennent en ce moment dans de nombreuses gares de France. Elles sont en accès libre et gratuit sur les quais et les halls de la SNCF.  Un terrain occupé et miné puisqu'elles ont créé une polémique en l’absence de rémunération des auteurs présentés. De son côté, l’éditeur Jacques Glénat propose un programme parallèle fait de rencontres en direct et de dessins à distance et rémunérés cette semaine. Le détail est sur le site de la maison d’édition grenobloise. Tout cela ne remplacera pas la grande fête annuelle qui anime habituellement Angoulême au milieu de l’hiver mais l’idée était de faire patienter le public pour l’acte 2 du festival prévu dans cinq mois.

Gare de Lyon à Paris : Exposition de l'adaptation de 1984 de George Orwell par Fido Nesti (photo F. Forget).

Au début de l’été, du 24 au 27 juin, se tiendra la grande manifestation ouverte au public. « Ce que nous ferons en juin ne sera pas ce que nous avions prévu de faire en janvier. Le festival s’adaptera à l’été. Le voyage, la nature, les vacances sont des thèmes qui correspondent à cette saison. Ils pourront nous inspirer. Rien n’est décidé mais je sais, par exemple, que le prochain Titeuf sort en juin. C’est typiquement le genre d’événement qui pourrait convenir à une programmation plus estivale », précise Franck Bondoux. En attendant ces jours heureux, nous connaitrons vendredi les lauréats 2021 d’Angoulême dont le Prix du Public France Télévisions. 

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, du 24 au 27 juin 2021. Les renseignements sur les tarifs et le programme détaillé de cet été seront à consulter sur le site du festival.

Lire la Suite de l'Article