"L’Incal", la BD culte de Moebius et Jodorowsky, va être adaptée au cinéma par Taika Waititi

Il y a 4 semaines 55

Créée par le scénariste et réalisateur franco-chilien Alejandro Jodorowsky et l’artiste français Moebius dans les années 80, la BD mondialement connue "L'Incal" va être adaptée pour la première fois sur grand écran. Aux commandes, le réalisateur de "Jojo Rabbit", Taika Waititi. 

Article rédigé par

France Télévisions Rédaction Culture

Publié le 04/11/2021 15:21 Mis à jour le 04/11/2021 15:25

Temps de lecture : 1 min.

C'est une nouvelle de taille pour les innombrables fans de par le monde de la BD L'Incal signée Jodorowsky/Moebius : l'oeuvre sera adaptée au cinéma, par le réalisateur oscarisé de Jojo Rabbit, Taika Waititi, a annoncé son éditeur. 

"Les films et les bandes dessinées d'Alejandro Jodorowsky m'ont influencé, moi et tant d'autres, depuis très longtemps", confie Taika Waititi dans un communiqué de presse de la maison d'édition Les Humanoïdes Associés. A la base du "Jodoverse" – ensemble englobant plusieurs bandes dessinées à succès telles que La Caste des Méta-Barons ou Megalex – ce roman graphique a bercé l’enfance du réalisateur. 

La couverture de l'Incal. (Alejandro Jodorowsky et Moebius, Les Humanoides Associés) La couverture de l'Incal. (Alejandro Jodorowsky et Moebius, Les Humanoides Associés)

L'Incal est né après l'échec par Jodorowsky de porter à l'écran le roman Dune de Frank Herbert. Le livre, qui est la BD de science-fiction la plus vendue au monde, raconte l’histoire d'un détective privé - John Difool - qui découvre par hasard un artefact puissant, prénommé L’Incal. L’objet est convoité à travers toute la galaxie par de multitudes factions. Malgré lui, le détective – jusqu’ici plutôt minable - se retrouve obligé de sauver tout l’univers. Rien que ça ! Touché par les aventures de l'enquêteur, Taika Waititi a lui-même écrit le scénario du film, accompagné de ses acolytes Jemaine Clement et Peter Warren. L'une des planches de l'Incal.  (Alejandro Jodorowsky et Moebius, Les Humanoides Associés) L'une des planches de l'Incal.  (Alejandro Jodorowsky et Moebius, Les Humanoides Associés)

"Il s’agissait au départ des aventures d'un type ordinaire nommé John Difool, analyse Farice Giger, patron de Humanoids, puis c'est devenu quelque chose d'autre qui a transformé tout ce qu'il a touché : ses créateurs, les dessinateurs, son éditeur Les Humanoïdes Associés et moi-même, d'innombrables lecteurs, écrivains et réalisateurs du monde entier"

Une planche de l'Incal.  (Alejandro Jodorowsky et Moebius, Les Humanoides Associés) Une planche de l'Incal.  (Alejandro Jodorowsky et Moebius, Les Humanoides Associés)

Alejandro Jodorowsky - 92 ans - a eu un droit de regard quant au choix du réalisateur. "Lorsque Fabrice Giger m'a présenté le travail de Taika Waititi, il m'a paru évident que c'était le bon. J'ai pleinement confiance en sa créativité pour donner à L’Incal une version étonnante, à la fois intime et cosmique", s’est-il enthousiasmé depuis son domicile parisien.

Une adaptation qui devrait ouvrir les portes du cinéma à l'ensemble du Jodoverse, et pourquoi pas à la toute dernière BD du genre qui sortira le 17 novemre, Kill Tête-de-Chien

actualités analyses vidéos

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers BD
Lire la Suite de l'Article