La choquance ! « Les Cahiers d’Esther » de Riad Sattouf reviennent

Il y a 2 années 184

Voilà cinq ans que Riad Sattouf referme « l’Obs » sur un éclat de rire et nous régale d’une saynète conçue « d’après une histoire vraie racontée par Esther A. ». L’ado existe en chair et en os, sous un autre prénom, puisqu’elle est la fille d’un couple d’amis du dessinateur. Chaque semaine, il l’appelle, l’écoute, retranscrit sa manière de parler de sa vie, de l’actualité. D’où ce sentiment sidérant pour le lecteur (qui était celui des « Frustrés » de Bretécher dans les années 1970) de lire une petite leçon hebdomadaire de pure sociologie.

L’hommage en dessin de Riad Sattouf à Claire Bretécher

Ce tome 5 révèle une Esther de 14 ans, s’éveillant à l’engagement politique (elle est comme sa copine Léa, « de gauche », alors qu’Eva kiffe Fillon et ne proteste pas quand un garçon lui met une main aux fesses), éprouvant une « grosse bouffée d’amour » pour les « gilets jaunes », admirant Zoé, la copine « bi » qui impose la présence de filles dans les matchs de foot du collège, rêvant qu’on accueille les SDF « genre dans des villages à la campagne ».

Esther, c’est Candide, c’est-à-dire nous tous à l’adolescence : une personne qui a « envie de parler de la gentillesse et des gens gentils », et découvre que le monde ne l’est pas souvent. « La choquance. »« Les Cahiers d’Esther » de Riad Sattouf : gagnez le tome 5 et des collections complètesLes Cahiers d’Esther, tome 5, Histoires de mes 14 ans, par Riad Sattouf, Allary, 56 p., 16,90 euros.

Lire la Suite de l'Article