Santé : le récit d’une ancienne victime d'AVC

Il y a 1 mois 48

Publié le 30/10/2021 13:27 Mis à jour le 30/10/2021 13:28

 le récit d’une ancienne victime d'AVC Franceinfo
Article rédigé par

M-P D'Abrigeon, S. Tuscq Mounet, B.Chague - franceinfo

France Télévisions

En 2018, alors âgée de 33 ans, Margot, professeure d’arts plastiques est victime d’un AVC. Trois plus tard, elle témoigne de l’accident qu’elle a subi.

Un samedi matin, Margot est envahie d’une sensation de malaise, de vertige et d’un mal de tête profond. Malgré un appel chez les secours, Margot devra attendre quatre heures avant d’être prise en charge. Elle apprend alors qu’elle a été victime d’un accident vasculaire cérébral. Très vite, elle découvre la dépendance et la vie à l’hôpital. Pour la professeure d’arts plastiques, les conséquences sont lourdes : Margot ne peut plus enseigner en présentiel, car elle ne peut plus supporter le bruit et a du mal à parler correctement.


Maman d’un enfant de quatorze mois au moment de l’accident, Margot a décidé de faire une BD pour pouvoir expliquer à son fils l’accident qu’elle a subi. Dans cette BD, elle témoigne des moments qu’elle a vécu et essaye de retenir le positif. Cette BD s’intitule « Mon petit AVC ». Pour Margot, il s’agit également d’un moyen de se reconstruire après l’accident. Un témoignage précieux pour éviter les clichés sur les jeunes victimes d’AVC.

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

AVC : Margot Turcat, victime d'un arrêt cérébral en 2018, raconte son accident dans un livre

Les dangers du nucléaire en BD dans le nouvel ouvrage engagé d’Étienne Davodeau

Lucky Luke devient sentimental dans "Choco-Boys", dessiné par une figure de la BD gay

La science-fiction, grande tendance de la rentrée BD

Astérix : 39 choses à savoir sur l'irrésistible Gaulois pour la sortie de son 39e album

vu d'Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

Lire la Suite de l'Article