« Wow c’est chaud y a un virus mystérieux en Chine » : la crise du Covid racontée par Esther

Il y a 5 mois 135

C’est une parole prononcée par Antoine, le grand frère d’Esther, à la quatrième planche de l’album : « Wow c’est chaud y a un virus mystérieux en Chine qui est apparu y a plein de morts il paraît ». Réponse du père : « Super merci on s’en fout c’est une fake news. » La suite prouvera que l’ado avait mis dans le mille. Et l’on revivra avec l’héroïne des « Cahiers d’Esther », qui concluent chaque semaine « l’Obs », cette drôle de période, anxiogène et un peu drolatique.

Comment se dépêtrer des fake news ? Les explications de Doan Bui et Leslie Plée

On sait que Riad Sattouf aime l’idée qu’un jour les historiens farfouilleront dans ses « Cahiers » pour y dénicher les petits faits vrais de ce siècle commençant. Gageons que ce tome 6 leur sera encore plus précieux que les autres car il sismographie, semaine après semaine, les secousses que la pandémie a imprimées sur nos petites âmes. On y retrouvera donc les masques-qui-ne-servent-à-rien (en fait si), la maladie « échappée d’un labo », le gel hydroalcoolique introuvable, les applaudissements de soignants à 20 heures, et cet adjectif étrange, « confinés ». « J’avais jamais utilisé ce mot avant », dit Esther.

Les historiens vont rigoler en lisant l’adolescente parler de « meilleure vie » au début du confinement (« car oui je vais pas avoir cours pendant au moins un mois ») et, deux semaines plus tard, évoquer « la prison ». Et que penseront-ils de son rêve portant sur le « monde d’après » ? Elle y croise une femme qui lui dit : « Il n’y a plus de chocolat… Il n’y en aura jamais plus. »

« L’Arabe du futur 5 » : Riad Sattouf continue de nous épaterLes Cahiers d’Esther, tome 6 : « Histoires de mes 15 ans », par Riad Sattouf, Allary, 58 p., 16,90 euros.

Paru dans « L’OBS » du 10 juin 2021.

Lire la Suite de l'Article